Valment-bon

Valment-bon

Kougelhoff alsacien

1er janvier 2015

 

A l'aube de cette nouvelle année, je vous présente, chers ami(e)s et lectrices/lecteurs, mes meilleurs voeux de santé, bonheur, prospérité, créativité et... gourmandise ! Vivons nos rêves, gardons l'espoir d'un monde meilleur, agissons afin de garder notre liberté d'expression où que nous soyons ! 

 

♥♥♥♥♥

 

Pour les fêtes de fin d'année, j'ai eu la chance d'avoir mes parents auprès de moi. Ma maman est un vrai cordon bleu et pour le petit déjeuner du 1er de l'an, j'ai souhaité réaliser, avec elle, une recette que j'avais dans mes classeurs depuis au moins 18 ans : 

 

le kougelhoff alsacien

 

Je connais bien l'Alsace étant Lorraine d'adoption (ch'ti de naissance ! Sourire) et ayant vécu dans cette région pendant 28 ans (de 3 à 31 ans). En famille, nous allions régulièrement visiter quelques villes alsaciennes très belles et pittoresques. J'aime l'Alsace ; j'ai l'impression que le stress n'existe pas ; même dans les grandes villes comme Strasbourg ou Colmar, j'ai un ressenti de paix ! Si vous écoutez bien l'accent des alsaciennes et des alsaciens, celui-ci est très prononcé et très lent ; pour moi, il reflète bien la zénitude qui règne au coeur de cette magnifique région de France. 

Les spécialités culinaires et les bons produits du terroir y sont nombreux. Vous connaissez les bons vins d'Alsace bien entendu (Gewurztraminer et Pinot noir, par exemple),

 2014-12-25 (13).JPG  2014-12-29 (14).JPG

 

mais aussi, la renommée choucroute alsacienne ! Langue tirée

 

2013-04-24 (11).JPG  2013-04-24 (12).JPG  2013-04-24 (16).JPG
 

Mais, attardons-nous ici et maintenant, sur la confection de cette fameuse brioche portant le nom de kougelhoff (ou kougelhopf ou kougholf) ! Au résultat, la pâte est moelleuse, aérée et souple ; les petits raisins secs préalablement imbibés de rhum martiniquais donnent ce si bon goût que vous ne pourrez pas vous empêcher de reprendre un autre bout ! Clin d'œil

 

La recette a été réalisée avec le robot kitchenaid, la pâte a été cuite dans un moule à kougelhoff traditionnel en terre (moyen modèle). Si vous possédez le grand modèle, il vous faudra doubler les proportions.

 

2015 - 1.jpg

 INGRÉDIENTS

 

  • 300 g de farine T45
  • 125 g de beurre mou (doux ou demi-sel)
  • 1/4 de litre de lait 1/2 écrémé
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 3 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 2 belles poignées de raisins secs
  • 20 g de levure de boulanger
  • rhum (pour les raisins)

 

RÉALISATION

 

Faire tremper les raisins secs dans le rhum.

Faire ramollir le beurre à la chaleur.

Prélever quelques cuillères sur le lait un peu tiédi, ajouter une petite cuillère à café de sucre et y délayer la levure. Laisser reposer quelques minutes afin de rendre la levure active.

 

Dans le bol du kitchenaid, verser :

  • la farine,
  • le sucre,
  • et le beurre mou.

 

Commencer à mélanger avec le crochet.

 

Dans un verre doseur, verser le lait, ajouter les jaunes d'oeufs et mélanger les 2 ingrédients avec un fouet à main ou une fourchette.

Verser ce mélange, ensuite, dans le bol et continuer le pétrissage de la pâte.

Ajouter la levure délayée dans le lait sucré.

Bien pétrir le tout et travailler énergiquement à la vitesse 4 pendant 10 minutes. La pâte doit être aérée et bien collante.

 
2014-12-31 kouglof (2).JPG

 

Laisser lever la pâte aux abords d'un source de chaleur (ou dans le four à 30°C). Cela demande plusieurs heures.

 

Lorsque la pâte est bien levée, la retravailler énergiquement avec le crochet une seconde fois pendant quelques minutes.

 

Égoutter les raisins, les fariner afin qu'ils ne remontent pas à la surface du kougelhoff lors de la cuisson.

 2014-12-31 kouglof (3).JPG

Les ajouter à la pâte et continuer à pétrir énergiquement pendant 5 minutes.

 2014-12-31 kouglof (4).JPG

Graisser, comme il faut, et fariner le moule à kougelhoff.

Déposer la pâte dans le moule.

2014-12-31 kouglof (5).JPG

La laisser de nouveau monter en la couvrant d'un linge propre.

 2014-12-31 kouglof (7).JPG

 

2014-12-31 kouglof (8).JPG

 

Préchauffer le four à 200°C.

  

Lorsque la pâte arrive au-dessus du moule, cuire le kougelhoff à four chaud (200°C) pendant 1/2 heure (3/4 d'heure pour le grand moule).

 

Ne pas ouvrir la porte du four tout de suite afin de ne pas faire retomber le gâteau ; surveiller afin que le dessus ne brûle pas (au besoin, le couvrir d'un papier aluminium).

 

Sur la fin, piquer le gâteau pour vérifier s'il est cuit.

 

Démouler. Laisser refroidir sur une grille et saupoudrer de sucre glace ! 

Déguster !

Pour la conservation, bien emballer le kougelhoff dans un film alimentaire.

 

 2014-12-31 kouglof (1).JPG

 2015-01-01 kouglof.JPG

 

 

 

 

 

 

 



11/01/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres